• Les Plans de travail

    Le plan de travail 

     

     Nombreuses sont les classes qui uti­lisent les plans de travail. Mais cela recouvre des réalités très différentes...Quel est l'intérêt de cette technique adoptée déjà par C. Freinet ? Et surtout comment l'utiliser dans une classe de maternelle, de CM2 ou de collège aujourd'hui ?

     

    Présentation

           C’est un document listant des activités à réaliser par les élèves.

           Il a pour but de laisser les élèves travailler à leur rythme, en développant leur autonomie.

     Exemple: GS (blog maternailes)

     Les Plans de travail       Exemple: CE1 Les Plans de travail  Exemple en CM Les Plans de travail  Principes

     -           Privilégier l’étayage plutôt que la guidance

     -                     Éviter l’occupationnel !!!

     -                     Permettre des apprentissages réels

     -                     L’apprenant sait qu’il peut aller à son rythme et faire des erreurs

     -                     Veiller au bon fonctionnement du dispositif et à l’implication de chacun

      

    Avantages pour l’élève

           L’élève a la liberté de choisir

           Les élèves  n’effectuent pas au même moment le même exercice que leur voisin !!

           Les élèves peuvent aller aussi loin qu’ils le peuvent, chacun à sa vitesse

           Ils s’habituent à utiliser des outils (dictionnaires, référents, cahiers…)

           L’élève gère son plan de travail

           La gestion de l’erreur se fait dans le respect, dans un climat de confiance et de solidarité

           L’élève gère ses propres apprentissages 

           L’élève développe sa persévérance 

     

    Avantages pour l’enseignant

           Met les élèves en situation de réussite

           En mettant les élèves en autonomie, libère du temps pour s’occuper des besoins spécifiques d’autres élèves (mise en place de groupes de besoin)

           Obtient un fort engagement des élèves dans leurs apprentissages

           Autorise le développement de l’autonomie et de la prise d’initiative

           Gère l’hétérogénéité

           Obtient des résultats en termes d’amélioration des apprentissages

     

    Organisation

     

          Nécessité d’instaurer deux types de moments dans l’emploi du temps:

     -          Le travail individuel autour du plan de travail

     -          Le temps de bilan avec l’élève pour faire le point sur son plan de travail

     

    => Nécessité d’outils de suivi pour l’enseignant

     

    Le travail individuel

          Un temps de travail individuel sur document/fiche/outils/activités manipulatoires/projet de classe guidé

          Chaque élève choisit librement ce sur quoi il va travailler

          L’élève effectue les exercices sur son cahier ou sur le support prévu

          Proposer des exercices/tâches susceptibles de poser problèmes à tous les élèves.

          Proposer des exercices avec des notions déjà abordées

          Proposer des exercices avec de nouvelles notions

     

    Écueils

           Si on propose exactement le même plan à tous, à réaliser sur la même durée, l’élève n’y trouvera pas son compte. Ce ne sera qu’un travail de classe comme un autre.

     

    Le temps du bilan

           L’élève repère et accepte ses faiblesses

           L’élève ne peut faire des progrès que s’il est réellement convaincu que pointer une difficulté c’est déjà la résoudre

     

    Valoriser les réussites

           De celui qui a fait toutes les fiches de numération en une séance

     ==> …à celui qui a eu le temps d’aborder qu’une seule fiche mais qui, lorsqu’il l’a recommencée suite à l’analyse de ses erreurs, a su faire mieux et tout seul !

     

    Le rôle de l’enseignant

     

    *Aider les élèves en difficulté, les élèves les plus lents

     *Exercer sa vigilance 

     Au bout de quelques séances de travail individuel, des élèves peuvent n’avoir abordé qu’une seule tâche. Il doit donc effectuer un rigoureux travail de pointage du travail de chaque élève pour s’assurer de la progression de la classe

     *Demeurer attentif à l’aspect qualitatif de son dispositif : soin apporté aux réalisations, (par exemple freiner les élans d’un élève qui a l’habitude de tout faire vite…), renseigner les documents de pointage

     

    Propositions de durée

          En cycle 3: 2 à 3 semaines

          En cycle 2: 1 à 2 semaines

          En maternelle: 1 semaine

     Outil numérique

    Classe Numérique est une plateforme en ligne gratuite qui propose à tous les enseignants de maternelle et d’école élémentaire des plans de travail et des exercices en ligne pour leurs élèves.

    Le site est encore en rodage, mais mérite qu'on aille le voir. Il est gratuit.

    Vous allez en effet pouvoir proposer très simplement des plans de travail numériques à vos élèves. Le site propose des dizaines d’exercices en ligne pour tous les niveaux et dans la plupart des matières.

    La plateforme classe numérique est très facile à utiliser. En tant qu’enseignant vous devez tout d’abord vous créer un compte. Vous allez ensuite pouvoir créer votre classe et y inscrire vos élèves. Chacun d’entre eux bénéficiera d’un login et d’un mot de passe simple avec lesquels se connecter en tant qu’élève à la plateforme.

    http://www.classe-numerique.fr/

    A voir !

    Un collègue en CE1/CE2 a mis en place une démarche pédagogique complète autour de plans de travail.

    http://sicestpasmalheureux.com/2014/10/18/bon-mais-concretement-ca-marche-comment-ta-classe/

     (Travail des plus intéressants de François Lamoureux)

     

    Sources :

     Je ne les ai pas toutes retrouvées, c’est une synthèse de différents docs…

     Powerpoint d’Annie Pourtier - Conseillère pédagogique EPS-  Circonscription de Bourgoin-Jallieu 3

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :